retour

Loi Hoguet : le formalisme du mandat d’agent immobilier vise à protéger le mandant et non les tiers au contrat

Loi Hoguet : le formalisme du mandat d’agent immobilier vise à protéger le mandant et non les tiers au contrat

Dossier à consulter | Immobilier
format pdf, 4 pages

L'irrégularité formelle du mandat d'agent immobilier n'est plus sanctionnée par une nullité absolue pouvant être demandée par toute personne justifiant d'un intérêt, mais par une nullité relative en vue de la protection du mandant dans ses rapports avec le mandataire.

La chambre mixte de la Cour de cassation juge, dans un arrêt du 24 février 2017, que les dispositions de la loi Hoguet relatives à la limitation de la durée du mandat, et celles de son décret d'application imposant que le numéro d'inscription du contrat au registre des mandats figure sur l'exemplaire du mandant, visent la seule protection du mandant dans ses rapports avec l'argent immobilier mandataire, et que leur méconnaissance doit être sanctionnée par une nullité relative.
Ce faisant, la Cour de cassation opère un revirement de jurisprudence puisqu'elle jugeait jusqu'à présent que ces dispositions  d'ordre public étaient prescrites à peine de nullité absolue, pouvant donc être invoquée par toute personne qui y a intérêt.

Le non-respect du formalisme du mandat d'un agent immobilier ne peut désormais être invoqué que par le client mandant. Le tiers intéressé, tel qu'un locataire, est suffisamment protégé par la législation qui lui est applicable, et ne peut plus faire annuler un mandat pour violation de la loi Hoguet.

Pour en savoir plus, consultez l'extrait de notre bulletin mensuel issu du Dictionnaire Permanent Transactions immobilières.

Première visite ?


Félicitations ! Vous pouvez accéder à votre service.
Le compte avec lequel vous vous êtes connecté ne vous permet pas de télécharger ce contenu. Pour le télécharger gratuitement, merci de remplir le formulaire ci-dessous ou de vous identifier avec votre compte personnel (si vous en possédez déjà un).

Remplissez les champs suivants pour télécharger le contenu

Faites le point notamment sur :

  • Le formalisme du mandat de l'agent immobilier
  • La nullité absolue et la nullité relative
  • La protection du mandant dans la loi Hoguet

L'essentiel à retenir :

Avec ce revirement de jurisprudence, la rédaction même des mandats n'est pas touchée, mais en cas de violation du formalisme de la loi Hoguet, seul le mandant pourra se prévaloir de l'irrégularité et demander la nullité du mandat.

Loi Hoguet : professionnels de l’immobilier, négliger l’écrit ne paye pas !

Deux décisions récentes de la Cour de cassation rappellent l'importance du contenu des actes rédigés par les mandataires titulaires de la carte professionnelle "loi Hoguet" pour la validité de leurs transactions et leur rétribution. Le décret d'application de la loi Hoguet impose que le mandat exclusif respecte la faculté de dénonciation à tout moment 3 mois après sa signature et l'agent...

Zoom sur


Print offer Digital offer

Zoom on a product

Transactions immobilières

Print offer Digital offer

Transactions immobilières

518
ht
Toute la réglementation et la fiscalité de la vente
Print offer Digital offer

Zoom on a product

Gestion immobilière

Print offer Digital offer

Gestion immobilière

746
ht
Toutes les clés pour comprendre et maîtriser la gestion d’immeubles