[Infographie] Comment les salaires des juristes ont-ils évolué sur un an ?

[Infographie] Comment les salaires des juristes ont-ils évolué sur un an ?

21.09.2020

Gestion d'entreprise

Globalement, le juriste d'entreprise a connu une augmentation de son salaire mais pas au même niveau que celle de son supérieur hiérarchique. Quant à l'écart des rémunérations femmes-hommes, il reste important, calcule le Guide des salaires 2020-2021.

L'année a été plutôt fructueuse pour le juriste d'entreprise. « La famille juridique » enregistre une augmentation de sa rémunération de l'ordre de 2 %, dévoile le Guide des salaires 2020-2021. Un constat qu'il faut cependant nuancer. Ce sont surtout les juristes juniors qui ont connu de belles évolutions de salaires. « Seuls les profils les moins experimentés bénéficient d'une croissance de leur rémunération globale et fixe (+ 4 % et + 3 % pour les juristes de 29 ans avec 2 ans d'expérience en moyenne (1er décile)). A l'inverse, leurs ainés sont sanctionnés : la rémunération fixe du 3e quartile chute de 8 % et sa rémunération globale de 4 % » (juristes de 45 ans et 9 ans d'expérience en moyenne).

Gestion d'entreprise

La gestion d’entreprise constitue l’essentiel de l’activité d’un dirigeant d’entreprise. Elle fait appel à un grand nombre de notions empruntées de la comptabilité (analyse du bilan, compte de résultat, prévisionnel, budgétisation...), de la finance (la gestion des risques au moyen de la gestion des actifs et des assurances professionnelles), du droit des affaires (choix du statut juridique, contrats commerciaux, fiscalité)

Découvrir tous les contenus liés

Le Guide précise aussi que « les primes et les bonus ont oublié » la fonction de juriste d'entreprise. « Leur volume a diminué de 10 % pour le 1er décile et de 8 % pour le 9ème décile (soit les juristes de 52 ans et 19 ans d'ancienneté en moyenne) ». 

Quant à l'écart du salaire du juriste et de son manager, il s'est creusé de 3 points en 2 ans.

Les juristes à responsabilités, « les grands gagnants »

Pour les directeurs juridiques et les responsables juridiques, la tendance est positive. Ce sont « les grands gagnants de cette famille », selon le Guide, avec un bon de 4 % de leur rémunération globale et de la part fixe de celle-ci. Et concernant le variable, c'est surtout les plus séniors, ayant 52 ans et 19 ans d'expérience en moyenne, qui ont pu faire largement varier le curseur : avec une augmentation de l'odre de 9 % pour ce 9ème décile. 

Toujours pas d'équilibre entre les salaires des femmes et des hommes

La famille des juristes d'entreprise est composée au trois quarts de femmes. Mais elles continuent d'être moins bien payées que leurs homologues masculins. En moyenne, elles touchent 16 % de moins que les juristes hommes. Un écart qui s'est encore creusé, puisqu'il a varié de deux points entre l'enquête de l'année dernière et celle de cette année. 

Les directrices juridiques et responsables juridiques ne sont pas à envier : elles touchent en moyenne 9 % de moins que leurs collègues hommes ; un déséquilibre qui s'est largement intensifié en un an puisqu'il a évolué de 5 points entre les deux études. 

 

Sophie Bridier
Vous aimerez aussi

Nos engagements