[Infographie] Effectifs, type d'emplois, salaires et écarts F/H dans les 15 plus grandes branches

[Infographie] Effectifs, type d'emplois, salaires et écarts F/H dans les 15 plus grandes branches

12.03.2018

Représentants du personnel

Sous la forme d'infographies, nous détaillons, dans les 15 plus grandes branches, l'effectif, le type d'emploi (cadre, ouvrier, CDD, etc.), les niveaux de salaire et les écarts salariaux entre femmes et hommes, lesquels restent importants selon les dernières statistiques du ministère du Travail.

Début mars, la direction de l'animation, de la recherche et des études du ministère du Travail (Dares) a publié de nouvelles statistiques sur les principales branches professionnelles en France, sachant que 15,5 millions de salariés sont couverts par 717 conventions collectives de branche, hors secteur agricole. Nous avons choisi de vous présenter sous la forme de plusieurs infographies ces éléments chiffrés recentrés sur les 15 branches totalisant le plus de salariés.

Représentants du personnel

Les représentants du personnel sont des salariés élus ou désignés chargés de représenter les salariés de l’entreprise avec des missions spécifiques selon l’instance représentative du personnel (IRP) à laquelle ils appartiennent. Il y a quatre grandes IRP : les DP, le CE, CHSCT et les délégués syndicaux.  Au 1er janvier 2020, l’ensemble des IRP (hormis les délégués syndicaux) devront fusionner au sein du CSE.

Découvrir tous les contenus liés

Comme vous le verrez dans notre dernier document, les écarts salariaux entre femmes et hommes restent très importants : dans l'ensemble des branches, ils atteignent en moyenne 19,5% au détriment des femmes. La différence se creuse même parfois davantage dans certaines branches (- 36,4% en défaveur des femmes dans la banque-assurances) et pour certaines catégories, à commencer par les cadres (-26,7% en défaveur des femmes cadres dans la chimie, par exemple). Rappelons qu'il s'agit de l'écart total de rémunération entre femme et homme. Certains éléments objectifs peuvent expliquer cette différence, comme le type d'emploi occupé, la qualification, l'expérience professionnelle, ou encore la moindre présence des femmes dans les fonctions les plus rémunératrices des entreprises. L'Insee a estimé en juillet 2017 que les femmes salariées gagnaient en moyenne 14,4% de moins de l'heure que les hommes, et qu'environ 8,4 points de cet écart restaient inexpliqués (notre article).

 

 

 

Vous aimerez aussi

Nos engagements