Covid-19 : les médecins du travail pourront vacciner les salariés vulnérables âgés de 50 ans "sans doute à partir de la fin du mois de février"

21.02.2021

HSE

"J'ai pris une ordonnance le 2 décembre pour permettre aux services de santé au travail de participer à la campagne de vaccination le moment venu […] Ce moment est arrivé, notamment grâce au vaccin AstraZeneca", déclare Laurent Pietraszewski, au micro de BFM Business le 18 février 2021.

Le secrétaire d’État chargé de la santé au travail annonce que les médecins du travail pourront commencer à vacciner les salariés vulnérables – qui présentent des comorbidités face à la covid-19 – âgés de 50 à 64 ans. Cela va se mettre en place "très progressivement", précise-t-il, "sans doute à partir de la fin du mois". Seul le vaccin AstraZeneca pourra être injecté dans le cadre de la médecine du travail, suivant les "recommandations des autorités sanitaires".

Une instruction serait en cours de préparation. Elle viendra compléter l'ordonnance du 2 décembre 2020. Un décret est aussi nécessaire pour déterminer les modalités précises de l'intervention des services de santé au travail. Est-ce que la vaccination se fera sur site, au sein de l'entreprise, ou dans les locaux des services de santé au travail, ou bien est-ce que les médecins du travail pourraient être réquisitionnés pour vacciner dans les centres de vaccination ?

"Les partenaires sociaux, et en particulier les organisations patronales, ont fait savoir qu’ils étaient prêts à impliquer la médecine du travail, et plus largement à s’impliquer, y compris en donnant des autorisations d’absence aux salariés pour se rendre dans les centres de vaccination", a souligné le DGT Pierre Ramain le 26 janvier 2021, lors d’une visioconférence organisée par l’Ajis (association des journalistes de l'information sociale). Il indiquait alors que la DGT était "dans l'analyse des scenarios possibles".

Laurent Pietraszewski a également rappelé qu'il n'est toujours pas question de rendre la vaccination obligatoire en entreprise. Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, ce jeudi 19 février, Olivier Véran a par ailleurs indiqué que le télétravail représente "40 % de l’efficacité des mesures actuelles" pour contenir l'épidémie et qu'il compte encore le renforcer avec les ministres en charge du travail et de la fonction publique. "Chaque semaine que nous gagnons sur des mesures plus dures, c’est une semaine au cours de laquelle nous vaccinons davantage […], plaide le ministre de la santé. Ce n’est pas anecdotique, c’est une semaine qui nous rapproche de jours meilleurs en termes climatiques."

 

► Lire aussi :

 

HSE

Hygiène, sécurité et environnement (HSE) est un domaine d’expertise ayant pour vocation le contrôle et la prévention des risques professionnels ainsi que la prise en compte des impacts sur l’environnement de l’activité humaine. L’HSE se divise donc en deux grands domaines : l’hygiène et la sécurité au travail (autrement appelées Santé, Sécurité au travail ou SST) et l’environnement. 

Découvrir tous les contenus liés
Vous aimerez aussi

Nos engagements