Déplacements, commerces, culture... Les nouvelles étapes du (dé)confinement

Déplacements, commerces, culture... Les nouvelles étapes du (dé)confinement

25.11.2020

Gestion d'entreprise

Emmanuel Macron a annoncé hier la réouverture des commerces à partir du 28 novembre. Si la situation sanitaire le permet, ce sera au tour, à partir du 15 décembre, des cinémas et des théâtres puis, à partir du 20 janvier, des restaurants et des salles de sport. Le chef de l'Etat a également dévoilé une évolution du fonds de solidarité aux entreprises.

Trois étapes progressives pour retrouver une vie — presque — normale. C'est ce qu'a annoncé hier Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée. Voici les principales mesures et le calendrier.

► 28 novembre : réouverture des commerces jusqu'à 21h

A partir du 28 novembre matin, "tous les commerces pourront rouvrir et les services à domicile reprendre mais dans le cadre d’un protocole sanitaire strict qui a été négocié avec l’ensemble des professionnels, a précisé le chef de l'Etat. Les commerces et les services donc pourront rouvrir selon ces règles jusqu’à 21h au plus tard. Les librairies, les disquaires, les bibliothèques et archives pourront aussi rouvrir dans ces conditions", a-t-il ajouté. Les bars et les restaurants sont toutefois exclus. Le confinement qualifié d'"adapté" restera en vigueur. "Il faudra donc continuer à rester chez soi, à télétravailler quand cela est possible, à renoncer aux réunions privées et aux rassemblements familiaux et à tous les déplacements non nécessaires", a détaillé Emmanuel Macron.

► 15 décembre : fin du confinement mais couvre-feu

"Le 15 décembre, si nous sommes bien arrivés autour des 5000 contaminations par jour et environ 2500 à 3000 personnes en réanimation, nous pourrons alors franchir un nouveau cap. Alors le confinement pourra être levé. Nous pourrons donc à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et passer Noël en famille", a dévoilé le président de la République avant d'ajouter que "partout sur le territoire, durant cette période donc à partir du 15 décembre, un couvre-feu de 21h à 7h du matin sera mis en place". Avec une exception pour les soirs des 24 et 31 décembre.

"Les salles de cinéma, les théâtres, les musées pourront reprendre leur activité toujours dans le cadre des protocoles sanitaires qui ont été négociés et un système d’horodatage permettra d’organiser les représentations en fin de journée". Toutefois, "les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les évènements festifs dans les salles à louer. Tous les lieux qui comme les parcs d’attraction, les parcs d’exposition sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés", a précisé Emmanuel Macron.

Concernant les stations de sport d"hiver, "les décisions seront finalisées très prochainement mais il me semble toutefois impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes et bien préférable de privilégier une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions", a dévoilé le chef de l'Etat.

► 20 janvier : réouverture possible des restaurants
"C’est autour du 20 janvier que nous pourrons alors prendre si cela est possible de nouvelles décisions d’ouverture. Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5000 cas par jour, les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir et le couvre-feu pourra être décalé", a livré le président de la République. "Les lycées qui bien souvent aujourd’hui fonctionnent par demi-classe pourront à ce moment-là être pleinement rouverts avec la totalité des élèves présents durant les cours. 15 jours plus tard, ce sont les universités qui pourront reprendre les cours avec une présence physique des élèves", a-t-il ajouté. 
Bars, restaurants... vers une nouvelle évolution du fonds de solidarité   

"Dès les prochains jours nous allons encore compléter ces aides" a indiqué Emmanuel Macron en faisant référence notamment à celle du fonds de solidarité aux entreprises. "En plus des dispositifs déjà existants, les restaurants, les bars, les salles de sport, les discothèques, tous les établissements qui resteront fermés administrativement se verront verser quelle que soit leur taille 20 % de leur chiffre d’affaires de l’année 2019 si cette option est préférable pour eux aux 10 000 euros du fonds de solidarité". Cette aide exceptionnelle devrait durer au moins jusqu’au 20 janvier prochain.

 

Gestion d'entreprise

La gestion d’entreprise constitue l’essentiel de l’activité d’un dirigeant d’entreprise. Elle fait appel à un grand nombre de notions empruntées de la comptabilité (analyse du bilan, compte de résultat, prévisionnel, budgétisation...), de la finance (la gestion des risques au moyen de la gestion des actifs et des assurances professionnelles), du droit des affaires (choix du statut juridique, contrats commerciaux, fiscalité)

Découvrir tous les contenus liés
Ludovic Arbelet
Vous aimerez aussi

Nos engagements