HSE : gagnez-vous plus que votre collègue ?

HSE : gagnez-vous plus que votre collègue ?

29.10.2018

HSE

Cette année, la rémunération globale a augmenté pour le responsable HSE mais a fortement baissé pour l’animateur sécurité, révèle le guide des salaires 2018/2019. Détail des salaires de six professions du domaine.

Le secteur "qualité, sécurité, environnement" enregistre des performances contrastées en matière de rémunération cette année. Les salaires augmentent pour certaines fonctions mais baissent, parfois fortement, pour d'autres. Les écarts de salaires entre le poste le plus rémunérateur (directeur HSE) et les autres se sont un peu accentués. La rémunération du responsable HSE représente 62 % de celle de son N + 1, le directeur qualité.

Ces disparités sont révélées par le Guide des salaires 2018-2019 (édité par les Éditions Législatives, tout comme actuEL-HSE) qui vient de sortir. Il recueille plus de 63 000 données salariales réparties sur 121 fonctions (voir encadré méthodologie). L'ouvrage précise les rémunération moyennes et médianes de six fonctions, en fonction de la région, du secteur, de la taille de l'entreprise et de l'ancienneté.

Vous voulez être le plus riche ? Soyez directeur qualité et mettez votre ancienneté au service d'une grande entreprise de l'industrie pharmaceutique en Île-de-France : vous gagnerez en moyenne 173 000 euros par an. 

 
 
 
 

Le directeur qualité :

Les titres ou intitulés de poste varient fréquemment d’une entreprise à l'autre. Mais avec le questionnaire, les entreprises ont reçu une définition précise des fonctions. Le directeur qualité est défini, entre autres, comme celui qui dirige le service qualité et propose à la direction générale toute politique concernant l'ensemble des questions de qualité. Il ressort de l'enquête qu'en moyenne, il a 51 ans, 14 ans d'ancienneté et gagne au total sur l'année 92 690 euros.

Sa rémunération est en baisse par rapport à l'année dernière (- 1 % en moyenne et - 6 % en médiane). Le constat est d'autant plus sévère pour les profils les plus expérimentés (- 12 % pour la rémunération globale du 9e décile, c'est-à-dire le groupe qui gagne le plus) qui subissent une chute des parts fixe et variable de leur rémunération. Ce 9e décile gagne quand même près de 130 000 euros à l'année. 

 

► Le responsable sécurité ou responsable HSE :

Le responsable HSE conseille et assiste la direction de l'entreprise en matière d'évaluation des risques, de définition de la politique de sécurité, d'hygiène et de respect de l'environnement, entre autres tâches. Son âge moyen est de 45 ans et 14 ans d'ancienneté. Sa rémunération globale est en moyenne de 57 730 euros (en hausse).

 

Le responsable qualité ou ingénieur qualité :

Le responsable qualité (45 ans et 15 ans d’ancienneté en moyenne) met notamment au point des procédures d'amélioration des produits, services et process de fabrication. Il rend des comptes au directeur qualité. Il réalise une performance salariale décevante cette année ; malgré une augmentation sensible de sa rémunération variable (+ 14 % en médiane), sa rémunération globale diminue de 2 % en médiane et en moyenne.

 

L'animateur sécurité ou coordinateur sécurité :

Tout en dépendant du responsable HSE, l'animateur sécurité élabore, met en oeuvre et suit l'application sur site des procédures qualité en matière de sécurité. Son âge moyen est de 42 ans, avec une ancienneté moyenne de 11 ans. Sa rémunération globale est en moyenne de 37 840 euros. Un chiffre en baisse de 10 % (en moyenne) par rapport à l'édition précédente. Ces mauvais résultats sont amplifiés pour les membres les plus jeunes de la fonction (- 33 % pour le 1er décile).

 

Le technicien qualité :

Le technicien qualité est chargé d'études et de tests pour améliorer la qualité des produits fabriqués. Ces études concernent la conception du produit et non pas son contrôle, contrairement à l'agent de contrôle qualité. Il dépend du responsable qualité. Âgé en moyenne de 42 ans, il a 12 ans d'ancienneté et gagne en moyenne 33 930 euros par an. Les mieux lotis de la profession (9e décile) empochent 45 280 euros. 

 

L'agent contrôle qualité : 

L'agent de contrôle qualité réalise des contrôles qualité (prélèvement d'échantillon, essai de fonctionnement...) sur les réceptions, encours et/ou produits finis. D'après l'enquête, il a en moyenne 46 ans et 17 ans d'ancienneté derrière lui. Sa rémunération globale annuelle médiane est de 31 910 euros, un chiffre en hausse de 8 %. Dans le premier décile, cette rémunération descend à 24 110 euros, les personnes concernées ont en moyenne quatre ans d'ancienneté. 

Récapitulatif des salaires en fonction de la fonction occupée (Guide des salaires 2018/2019) :

Crédit : Editions Législatives

 

 

 

Inégalités femmes/hommes

Les femmes représentent 30 % du panel. L'écart de rémunération globale (1) est de 8 %. Les femmes gagnent en moyenne 39 870 euros à l'année contre 45 257 pour leurs homologues masculins.

L’écart femmes/hommes le plus significatif concerne la fonction la plus rémunératrice de la famille : les directrices qualité gagnent, en moyenne, 23 % de moins que leurs confrères masculins.

Écart de rémunération entre les femmes et les hommes (Guide des salaires 2018/2019) :

Crédit : Editions Législatives

 

Méthodologie

L'enquête s'appuie sur un échantillon de près de 300 entreprises représentatives de l’ensemble des fonctions, des secteurs d’activité et des régions en France. Au cours du 1er trimestre 2018, les entreprises sélectionnées pour participer à l’enquête ont transmis leurs données salariales. Un statisticien diplômé de l’Ensae (École nationale de la statistique et de l’administration économique) a ensuite procédé à l’analyse des données collectées et au traitement statistique.

 

(1) * fixe + tous variables : individuel et collectif dont participation

 

HSE

Hygiène, sécurité et environnement (HSE) est un domaine d’expertise ayant pour vocation le contrôle et la prévention des risques professionnels ainsi que la prise en compte des impacts sur l’environnement de l’activité humaine. L’HSE se divise donc en deux grands domaines : l’hygiène et la sécurité au travail (autrement appelées Santé, Sécurité au travail ou SST) et l’environnement. 

Découvrir tous les contenus liés
Pauline Chambost
Vous aimerez aussi

Nos engagements