Le télétravail, un défi managérial pour les cabinets comptables (1°)

Le télétravail, un défi managérial pour les cabinets comptables (1°)

27.04.2017

Gestion d'entreprise

Pratiqué au cas par cas, le télétravail fait l’objet d’une réflexion de la part des dirigeants de cabinets, conscients de sa valeur ajoutée pour recruter et fidéliser. Voici les témoignages de ceux qui ont franchi le pas.

Situé en banlieue parisienne à Cergy-Pontoise, le cabinet Guéry-Bollé (label Co-pilotes), fait figure d’exception dans la profession : sur 13 salariés, 3 pratiquent le télétravail à temps plein, et un quatrième s’y adonne 3 jours par semaine. Dans un sourire, Justine Bollé, associée, le reconnaît : "Nous fonctionnons de façon atypique !" En effet, le recours au télétravail rencontre encore des freins chez les dirigeants des cabinets : "Les managers craignent de perdre le contrôle sur les salariés, il peut aussi y avoir des réticences quant à la disponibilité du collaborateur pour ses clients, ou des inquiétudes sur l’impact du télétravail au sein de l’équipe", résume Cécilia Durieu, directrice associée du cabinet conseil en organisation du travail Greenworking.

Réduire le stress

Concrètement, la possibilité de travailler depuis son domicile émane souvent du collaborateur lui-même, pour des motifs pratiques. "L’un de nos réviseurs a déménagé en Normandie. Son temps de trajet s’est allongé, ce qui a motivé cette situation. L’autre réviseur travaille trois jours par semaine chez lui, ce qui lui évite les embouteillages. Quant à nos deux salariées de la production comptable en télétravail à temps plein, elles ont émis ce souhait dès leur recrutement, après une période de présence au cabinet où elles se sont familiarisées à nos méthodes et outils de travail", relate Justine Bollé. Pragmatique, la dirigeante de Guéry-Bollé explique : "La production comptable est facilement vérifiable : si le salarié ne fait pas son travail, on s’en rend compte rapidement. Aussi, quand des collaborateurs souhaitent s’organiser de façon à être plus efficaces, plus au calme et moins stressés par les trajets quotidiens, c’est bénéfique pour le cabinet". Le thème du travail à distance interroge les cabinets d’expertise comptable, à l’image du groupe In Extenso qui a mené une expérimentation en décembre-janvier dernier, au siège qui regroupe 90 salariés : "Nous avons proposé une journée de télétravail par semaine, à une équipe-test d’une dizaine de salariés, tous services confondus, explique Philippe Autran, directeur général délégué et DRH du groupe. Il y avait plusieurs pré-requis : le maintien d’une disponibilité complète pour les clients et les collègues du salarié concerné, une connexion Internet suffisante pour permettre le basculement de la ligne téléphonique du salarié sur IP, sa présence lors des réunions au bureau et un avis favorable de son N + 1".

Un atout pour le recrutement

Bilan de l’opération : "Les retours ont été très satisfaisants, tant sur la qualité et la fluidité du travail, que sur le ressenti des salariés concernés, résume Philippe Autran. Nous allons donc proposer cette pratique du télétravail à une échelle plus large et ceci dès le 1er juin". Le DRH d’In Extenso le reconnaît sans détour : la possibilité de télétravail peut constituer un argument lors du recrutement, et augmenter la fidélité des collaborateurs en place. Ce que confirme Justine Bollé : "Nous ne connaissons pas de turn-over, et la satisfaction des salariés se ressent sur l’ambiance de travail, qui est bonne. La possibilité de télétravail rassure également tous les salariés, qui savent qu’en cas de besoin, ils peuvent demander à  travailler à distance". Dans un second volet, nous verrons quelles sont les précautions à prendre pour bien organiser le télétravail.

Une étude estime que le recours au télé-travail progresse en France
Le télétravail séduit de plus en plus et il est même pratiqué par plus de ¾ des entreprises du CAC 40, au moins de façon expérimentale, estime Cécilia Durieu. "Nous avons mené une enquête en 2014, auprès de 300 DRH et 900 salariés, étaye la directrice associée du cabinet conseil Greenworking. Celle-ci révèle notamment que le travail à distance progresse, surtout en Ile-de-France où 37% des salariés déclarent bénéficier d’un accord formel de télétravail". Cerise sur le gâteau, l’étude  souligne un gain de productivité grâce à cette pratique : "97% des DRH ayant instauré le travail à distance estiment que la performance de leurs salariés est plus forte ou identique", indique la consultante. En cause : une meilleure faculté de concentration, loin des open spaces bruyants, et donc la possibilité «d’abattre du travail» en quantité, sans être constamment sollicité.

 

Gestion d'entreprise

La gestion d’entreprise constitue l’essentiel de l’activité d’un dirigeant d’entreprise. Elle fait appel à un grand nombre de notions empruntées de la comptabilité (analyse du bilan, compte de résultat, prévisionnel, budgétisation...), de la finance (la gestion des risques au moyen de la gestion des actifs et des assurances professionnelles), du droit des affaires (choix du statut juridique, contrats commerciaux, fiscalité)

Découvrir tous les contenus liés
Olga Stancevic

Nos engagements