visuel-eshop_1.jpg PDF I 16 pages

Comment bien acheter vos EPI (équipements de protection individuelle) ?

Publié le 28.10.2019

Bien que la protection collective soit prioritaire par rapport aux EPI, le choix des équipements de protection individuelle fait partie de la démarche de sécurité au travail. La détermination des EPI qui découle de l’évaluation des risques professionnels (document unique) doit souvent concilier plusieurs problématiques : conformité, efficacité, confort, esthétique et coût. Le port des EPI étant souvent obligatoire, la mise à disposition doit s’accompagner d’une sensibilisation et d’une formation. Enfin, il ne faut pas oublier que les EPI sont des équipements réglementés dont la conformité doit être vérifiée à chaque étape.

Ce dossier vous intéresse ?
Je télécharge gratuitement

Faites le point notamment sur

  • Les classes d’EPI
  • La conformité des EPI
  • La formation à l’utilisation
  • L’entretien et la vérification

L'essentiel à retenir

L’efficacité des EPI dépend non seulement de leur conception mais aussi de l’adéquation avec la situation de travail et avec la manière donc ils sont portés. C’est pourquoi une attention particulière doit être portée au choix de ces équipements de sécurité avec les travailleurs concernés, et à la formation de ces derniers.

Extrait

Choisir les EPI
Les EPI choisis doivent remporter l’adhésion de tous les acteurs impliqués afin qu’ils remplissent au mieux leur fonction de sécurité. Différents critères permettent de sélectionner les plus pertinents. Dans tous les cas, il est indispensable d’associer les salariés concernés au choix des équipements qu’ils devront porter.
Un EPI : à quoi ça sert ?
Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité.
Classes d’EPI
Il existe plusieurs classes d’EPI, en fonction de la gravité du risque contre lesquels ils protègent :

  • un EPI de classe I de conception simple, protège contre les risques mineurs dont les effets n’ont aucune conséquence sur la santé de l’utilisateur (ex. : vêtement de pluie) ;
  • un EPI de classe II de conception simple, protège contre les risques intermédiaires pouvant entraîner des lésions graves. Cela concerne la plupart des EPI : gants, lunettes, protections auditives… ;
  • un EPI de classe III de conception complexe, protège contre les risques graves ou irréversibles (mortels). Ce sont notamment les EPI concernant la protection respiratoire, la protection contre les chutes de hauteur ou les gilets de sauvetage. Une formation et un contrôle régulier sont obligatoires.
Je télécharge gratuitement
Contenus gratuits similaires

Nos engagements