Le_vapotage_sur_les_lieux_de_travail.PNG PDF I 4 pages

Le vapotage sur les lieux de travail

Publié le 08.07.2018

Depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’usage de la cigarette électronique se répand en France. Mais est-elle interdite comme les autres cigarettes sur le lieu de travail ? Cette fiche fait le point sur la réglementation relative au vapotage au bureau.

Jusqu'à récemment, vapoter sur les lieux de travail n'était pas interdit.

Toutefois, depuis l’adoption de la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, l’usage de la cigarette électronique est interdit dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche pratique « Le vapotage au bureau » issue du Guide Services généraux et environnement de travail.

Ce dossier vous intéresse ?
Je télécharge gratuitement

Faites le point notamment sur

  • Les dangers de la cigarette électronique
  • La réglementation du vapotage dans les bureaux
  • Les obligations de l'employeur
  • La prévention des risques

L'essentiel à retenir

Le vapotage interdit sur les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.

Extrait

Le vapotage au bureau Depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’usage de la cigarette électronique se répand en France mais est l’objet de multiples interrogations. Est-elle interdite comme les autres cigarettes sur le lieu de travail ? Comment l’employeur doit-il considérer cette pratique ? La cigarette électronique, c’est quoi ? C’est un ustensile électrique composé de deux parties, qui reproduit la forme d’une cigarette classique. Un premier élément alimenté par une pile sert à chauffer une solution à base de propylène-glycol ou de glycérol située dans le second compartiment de l’appareil. Ce liquide contient, ou pas, de la nicotine diversement dosée, et des agents de saveur : tabac, pomme, menthe et même cacahuète ou jasmin.

Je télécharge gratuitement
Contenus gratuits similaires

Nos engagements