retour

La compensation écologique : contrainte ou opportunité pour l’exploitant agricole ?

La compensation écologique : contrainte ou opportunité pour l’exploitant agricole ?

Dossier à consulter | Immobilier
format pdf, 6 pages

La loi "biodiversité" consacre la doctrine "éviter, réduire, compenser" (ERC) et crée les unités de compensation écologiques.

Faute de pouvoir éviter ou réduire les atteintes portées à la biodiversité, l'aménageur doit mettre en œuvre des mesures de compensation écologique, notamment en sollicitant une banque de compensation en vue d'obtenir une équivalence écologique.

Au cœur des sites naturels, l'exploitant agricole peut jouer ce rôle ou apporter son concours par le biais du bail rural environnemental (BRE) ou la sosucription d'obligations réelles environnementales.

Sa contribution reste toutefois ambivalente. Comment localiser les sites à haut potentiel écologique sans amputer les espaces productifs ? Quelle place réserver à la compensation collective agricole destinée à enrayer la disparition des terres agricoles ?

Première visite ?


Félicitations ! Vous pouvez accéder à votre service.
Le compte avec lequel vous vous êtes connecté ne vous permet pas de télécharger ce contenu. Pour le télécharger gratuitement, merci de remplir le formulaire ci-dessous ou de vous identifier avec votre compte personnel (si vous en possédez déjà un).

Remplissez les champs suivants pour télécharger le contenu

Faites le point notamment sur :

  • Les mesures de compensation écologiques
  • La notion d'équivalence écologique
  • La compensation des atteintes à la biodiversité

L'essentiel à retenir :

La loi "biodiversité" impose des mesures de compensation écologique à tout porteur de projet et crée les sites naturels de compensation dans un objectif d'absence de perte nette, voire de gain de biodiversité. Cette obligation de compensation écologique est à double tranchant pour l'exploitant agricole à la fois débiteur d'une obligation de compensation pour ses propres projets et opérateur de compensation pour les autres maîtres d'ouvrage.

Micro-BA : mode d’emploi

Depuis le 1er janvier 2016, le régime micro-BA permet aux "petits" exploitants de bénéficier d'un abattement de 87% pour la détermination de leur bénéfice imposable au titre des charges supportées par l'exploitation.Nous faisons le point sur ce successeur au forfait collectif agricole qui s'appliquait depuis plus de 65 ans. Mieux adapté à la réalité économique que le forfait collectif agricole,...

Zoom sur


Print offer Digital offer

Zoom on a product

Entreprise agricole

Print offer Digital offer

Entreprise agricole

911
ht
De la création à la transmission, tout pour gérer l'exploitation agricole
Print offer Digital offer

Zoom on a product

Social agricole

Print offer Digital offer

Social agricole

1002
ht
Maîtrisez toutes les parcelles du droit social agricole et conseillez les exploitants avec l'out ...