HSE

HSE

Hygiène, sécurité et environnement (HSE) est un domaine d’expertise ayant pour vocation le contrôle et la prévention des risques professionnels ainsi que la prise en compte des impacts sur l’environnement de l’activité humaine. L’HSE se divisent donc en deux grands domaines : l’hygiène et la sécurité au travail (autrement appelées Santé, Sécurité au travail ou SST) et l’environnement. 

La prévention des risques professionnels ?

Le risque professionnel est la probabilité, pour un salarié exposé à une situation dangereuse, de subir des effets nocifs pour sa santé physique et mentale. On distingue traditionnellement les risques physiques et les risques psychosociaux.
Toute politique de prévention des risques professionnels commence par une évaluation des principaux risques auxquels sont confrontés les salariés de l’entreprise. Il n’y a pas de liste exhaustive des risques professionnels, on peut citer comme risque physique par exemple les risques liés au bruit ou à l’exposition à des produits chimiques.
Les résultats de cette évaluation doivent être consignés dans le document unique d'évaluation des risques professionnels (DUER). que l’entreprise a l’obligation d’actualiser une fois par an minimum.
Dans le cas d’intervention d’une entreprise extérieure dans une entreprise, il convient d'articuler le document unique avec le plan de prévention.

Nos produits et solutions

HSE

Toutes nos solutions

Nos dossiers et articles gratuits

HSE

La prévention des risques environnementaux

Les activités économiques génèrent fréquemment des impacts sur l’environnement : production de déchets, impacts climatiques, émissions de substances dans l’eau, risque chimique, etc.
La réglementation en matière de protection de l’environnement est foisonnante et complexe. De nombreux régimes, qui souvent se superposent, encadrent l’exploitation des activités : autorisation environnementale, législation des installations classées (ICPE), législation déchets, réglementation énergétique… Leur but commun est la prévention des pollutions et des risques générés par les activités et la responsabilisation des exploitants.
Même les énergies renouvelables, n’échappent pas l’encadrement des pouvoirs publics : les éoliennes, la géothermie ou les installations photovoltaïques doivent-elles obéir à des règles strictes pour pouvoir se développer.
Au niveau des pratiques, nombre d’entreprises choisissent de se lancer dans la certification environnementale, afin de mieux maîtriser leurs impacts environnementaux, voire les réduire.
Toujours dans un esprit de « développement durable », certaines sociétés doivent d’ailleurs répondre à des obligations en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), avec un reporting régulier ou un devoir de vigilance.
Le rôle de l’entreprise en matière de protection de l’environnement est donc réel.

Nos engagements