Consultation publique pour déverrouiller le rétrofit électrique

22.11.2022

Environnement

Afin d'encourager le développement de la filière, le gouvernement a officiellement lancé une grande concertation sur le rétrofit pour passer les véhicules thermiques à l'électrique.

En raison de son développement récent et de ses coûts d’investissement et d’homologation, le rétrofit de véhicules thermiques en véhicules électriques est aujourd’hui un marché de niche.
Or le développement d’une offre de rétrofit à la fois performante et compétitive pourrait donner une seconde vie aux véhicules thermiques, en contribuant à accélérer la diffusion du véhicule électrique auprès des ménages, des artisans et des logisticiens.
L'enjeu est réel puisqu'en 2035, année de l’interdiction de commercialisation de nouveaux véhicules thermiques en Europe (v. notre actualité du 28/10/22 "Fit for 55 : accord sur l'objectif de zéro émission pour les voitures et camionnettes neuves en 2035"), il en subsistera environ 20 millions en France, soit la moitié du parc automobile.
Dès lors, les ministres chargés de l'économie, de la transition énergétique et des transports ont annoncé le 18 novembre dernier lors du Mondial de l’Automobile une enveloppe jusqu’à 20 millions d’euros à destination de professionnels du rétrofit, pour financer des solutions industrielles permettant in fine de faire baisser le coût unitaire de cette technologie.
Précisément, la consultation vise à identifier :
- de nouveaux projets de développements et d’investissements structurants permettant d’accélérer le passage à l’échelle du rétrofit ;
- les offres de rétrofit compétitives existantes permettant aux ménages de disposer d’un véhicule électrique.
Les dossiers, sous format électronique, pourront être déposés jusqu'au 18 janvier 2023 à midi.

Environnement

La mise en place d’une stratégie environnementale cohérente s’impose de plus en plus aux entreprises du fait de la complexité de la législation pour la protection de l’environnement et de la multiplicité des réformes. En effet, de nombreuses lois et réglementations ont récemment impacté les activités économiques (autorisation environnementale, concernant notamment les ICPE, loi de transition énergétique, loi biodiversité)

Découvrir tous les contenus liés
Camille Vinit, Code permanent Environnement et nuisances
Vous aimerez aussi

Nos engagements