Taux de cotisations et contributions applicables au 1er janvier 2018 : la CCMSA explique

30.01.2018

Bénéfice agricole

La Caisse centrale de MSA diffuse par lettre générale du 24 janvier 2018 les nouveaux taux de cotisations et contributions sur salaires applicables au 1er janvier 2018.
Sont notamment détaillées :
- la hausse de la CSG sur les revenus d’activité, compensée par la suppression de la part salariale de la cotisation d’assurance maladie, et la suppression progressive de la part salariale de la cotisation d’assurance chômage ;
- l’augmentation de la cotisation maladie des personnes qui ne résident pas en France et relevant à titre obligatoire d’un régime français d’assurance-maladie ;
- l’augmentation de la part patronale de la cotisation d’assurance maladie.

La Caisse centrale de MSA diffuse par lettre générale du 24 janvier 2018 les nouveaux taux de cotisations et contributions sur salaires applicables au 1er janvier 2018.
Sont notamment détaillées :
- la hausse de la CSG sur les revenus d’activité, compensée par la suppression de la part salariale de la cotisation d’assurance maladie, et la suppression progressive de la part salariale de la cotisation d’assurance chômage ;
- l’augmentation de la cotisation maladie des personnes qui ne résident pas en France et relevant à titre obligatoire d’un régime français d’assurance-maladie ;
- l’augmentation de la part patronale de la cotisation d’assurance maladie.

Bénéfice agricole

A défaut d’option pour l’IS, les sociétés agricoles (EARL, GAEC, SCEA, SEP ) et les entrepreneurs individuels exerçant une activité agricole sont soumis à l’impôt sur le revenu. Ainsi, les bénéfices agricoles réalisés sont imposés entre les mains des associés (régime de la transparence fiscale) ou de l’entrepreneur individuel.

Découvrir tous les contenus liés
Vous aimerez aussi

Nos engagements