La_prevention_de_la_malveillance_0.PNG PDF I 4 pages

La prévention de la malveillance

Publié le 12.10.2016

Une politique de prévention de la malveillance efficace sur site peut dissuader d'éventuels individus malintentionnés de passer à l'acte, ou tout du moins les ralentir, voire les stopper. L'objectif : assurer un maximum la sûreté dans l'entreprise.

Sujet d'actualité, la malveillance se traduit tant par des actes accomplis avec une volonté de nuire que par les accidents résultant d'une simple intrusion. Sur site, une politique de prévention de la malveillance passera par le développement d'une culture de la sûreté dans l'entreprise et la mise en place de mesures concrètes.

Pour en savoir plus, consultez ici la fiche pratique « La prévention de la malveillance » issue du Guide ICPE.

Ce dossier vous intéresse ?
Je télécharge gratuitement

Faites le point notamment sur

  • Le concept de malveillance
  • Comment développer une culture de la sûreté dans l'entreprise
  • Des exemples de mesures concrètes

L'essentiel à retenir

Dans le contexte actuel où la dimension terroriste s'est greffée sur la malveillance ordinaire, les exploitants d'installations classées ont tout intérêt à développer une politique de prévention de la malveillance au sein de leurs établissements.

Extrait

Qu’est-ce que la malveillance ? Au sens large, on entend par malveillance tant les actes accomplis avec une volonté de nuire, de la petite dégradation volontaire à l’acte terroriste, que les accidents résultant d’une simple intrusion sans autorisation. L’accidentologie révèle que (DGPR/SRT/BARPI, Éléments d’accidentologie sur les actes de malveillance dans les installations industrielles - Oct. 2015) : ● la malveillance est à l’origine de 8 % des causes connues d’accident industriel ; ● tous les types d’installations sont concernés, avec toutefois un risque prépondérant pour les secteurs du déchet et du stockage/distribution de marchandises ; ● le phénomène le plus fréquent est l’incendie, les malfaiteurs étant souvent tentés de démarrer un feu pour couvrir leurs traces ; ● les périodes les plus propices à la malveillance sont celles de fermeture ou d’activité réduite du site, notamment la période estivale ; ● les conséquences économiques sont généralement très sérieuses pour les exploitants, principalement du fait, au-delà des préjudices matériels directs, des périodes consécutives d’interruption de l’activité ; ● les sites isolés ou abandonnés doivent également faire l’objet d’une surveillance.

Je télécharge gratuitement
Contenus gratuits similaires

Nos engagements