Couverture_page-0001.jpg PDF I 13 pages

Procédure de traitement de sortie de crise : mode d’emploi

Publié le 18.11.2021

Confrontée à la crise économique, la situation financière des entreprises constitue un enjeu essentiel de la crise sanitaire. Le droit des entreprises en difficulté a été adapté tout au long de l’état d’urgence sanitaire et la création d’une procédure de traitement de sortie de crise en constitue le point d’orgue : elle a pour objectif de permettre un rebond plus rapide aux entreprises en état en cessation des paiements.
Quelles sont les conditions pour en bénéficier et les mesures destinées à accompagner l’entreprise en difficulté ? Pour y voir plus clair, nous vous présentons un récapitulatif des principales dispositions applicables  depuis le 2 juin 2021 et jusqu’au 2 juin 2023.

Ce dossier vous intéresse ?
Je télécharge gratuitement

Faites le point notamment sur

  • Les conditions d'accès à la procédure
  • Le contenu de la demande d'ouverture
  • Le déroulement de la procédure
  • Les textes du livre IV du code de commerce applicables

L'essentiel à retenir

Le Livre Blanc détaille et commente les premières étapes de cette procédure atypique tant pour le débiteur que les créanciers.

Extrait

Dans le cadre de la loi n° 2021-689 relative à la gestion de sortie de la crise sanitaire du 31 mai 2021 (JO, 1er juin), il est institué une nouvelle procédure de traitement des difficultés dénommée « procédure de traitement de sortie de crise ». L’objectif est de créer une procédure rapide destinée aux entreprises qui fonctionnaient dans des conditions satisfaisantes avant la crise économique, afin de leur permettre de rebondir rapidement grâce à une restructuration de leur dette. Cette procédure de sortie de crise n’est pas destinée à être pérenne : elle s'applique aux procédures ouvertes à compter du premier jour suivant la publication de la loi soit le 2 juin 2021 et aux demandes formées avant l'expiration d'un délai de deux ans à compter de cette même date soit avant le 2 juin 2023. Deux décrets n° 2021-1354 et n° 2021-1355 du 16 octobre 2021 apportent des précisions nécessaires à la mise en œuvre de ce nouvel instrument.

Je télécharge gratuitement
Contenus gratuits similaires

Nos engagements